créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par herbv
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Dupuis

complétez cette fiche
Mystère en Antarctique
ScénarioBergèse Francis
DessinBergèse Francis
CouleursBergèse Nathalie
Année2005
EditeurDupuis
SérieBuck Danny, tome 51
autres tomes... 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 1hs | 2hs
Bullenote [détail]

Des avions de chasses inconnus ont été aperçus à proximité du continent antarctique. Étrange, lorsqu'on sait que cette zone internationale est démilitarisée et qu'aucun porte-avion ne mouille dans le secteur.
Envoyés en vol de reconnaissance au-dessus de la zone suspecte, Buck Danny et Sonny Tuckson découvrent parmi les manchots, un corps sans vie sur la banquise. La lecture d'un carnet de notes retrouvé à côté du cadavre a de quoi intriguer. L'homme faisait partie d'une mission écologique dont hélicoptère et bateau ont été détruits par les membres d'un cargo sans pavillon. À qui appartient ce mystérieux navire ? À quoi sont destinés les véhicules avec remorques qu'il transporte ? Quelle expédition secrète a élu domicile en Antarctique ? Et pourquoi tous les cargos quittant ce continent sont-ils dynamités ?

 

1 avis

Indy
Après une cinquantième aventure fort décevante, c'est avec inquiétude que j'ai abordé ce nouvel opus.
Et là, surprise, on retrouve un Bergèse bien inspiré dans ce scénario. En effet l'intrigue débute rapidement. Bien sûr on retrouve un Sonny gaffeur, mais le plus surprenant reste ce personnage féminin, Cindy, qui semble faire de la figuration dans l'album (comme si Bergèse ne savait plus que faire de sa création).
Bon il reste toujours les imperfections propres à Bergèse : Tuckson toujours aussi mal dessiné, le "running gag" du chien qui commence à peser, le décor choisi (l'Antarctique) rappelle étrangement le mythique "NC 22654 ne répond plus", mais après plus de 50 aventures, cela devient difficile de trouver des territoires vierges.
Côté positif: Bergèse dessine toujours aussi bien les avions, les combats aériens et surtout, il m' a fait passer un agréable moment de lecture.
En utilisant l'actualité militaire (le porte avion "Charles de Gaulle"), politique ( l'écologie avec ses cousins de "Greenpeace", l'ONU) Bergèse s'en est plutôt bien sorti. Un petit bémol tout de même, avec le discours un peu naïf de Buck Danny sur "les victimes de toutes les guerres".

Malgré une couverture ratée ( un Buck Danny peu reconnaissable), j'ai été ravi, contrairement au précédent album, de retrouver mes héros d'enfance.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin