| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par thierry
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Bamboo

complétez cette fiche
Tome 4
ScénarioHiramatsu Osamu
DessinHanagata Rei
CouleursNoir et Blanc
Année2009
EditeurBamboo
CollectionDoki Doki
SérieCafé Dream, tome 4
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5
Bullenote [détail]

Une pâtissière désespérément en quête du café qui mettra à l’honneur ses préparations, une femme délaissée par son mari obnubilé par son travail, des a priori tenaces envers le café américain…
Grâce à son esprit bouillonnant et son savoir culinaire, notre héros Sasuké soigne les cœurs et éclaire les esprits autour du café de vos rêves !
Découvrez les mille et une manières de préparer et de déguster un bon café, grâce aux nombreuses recettes et informations qui parsèment ce manga savoureux !

 

1 avis

herbv
Le petit commerce ambulant de Sasuké connaît un franc succès et son emplacement privilégié lui permet de faire des rencontres lui permettant de repousser toujours plus les limites de ses compétences en matière de café. Sa maîtrise du petit grain noir lui permet même d’effectuer un voyage au Laos, un pays dont la production est plutôt inconnue dans le monde. Une fois de retour au Japon, sans même s’en apercevoir, il va lui falloir régler quelques petits problèmes dans ses amours. La vie de torréfacteur/vendeur est décidément bien remplie.

Café Dream continue à se déguster non pas comme un bon vin millésimé mais comme un blue mountain parfaitement torréfié. Ce quatrième et avant-dernier tome est clairement un volume de transition, le récit ne progressant que peu vers sa conclusion, mais on ne s’ennuie pas un seul instant et c’est bien là le principal. Certes, on pourra s’agacer parfois que Sasuké réussisse systématiquement à apporter du bonheur à ceux qui ont l’intelligence de lui soumettre leurs problèmes mais c’est le genre qui veut cela.

Il ne nous reste plus qu’à lire le dernier tome pour voir comment Kaori va enfin réussir à forcer Sasuké à avouer à tout le monde leur amour. Après tout, c’est là le seul véritable enjeu scénaristique, n’est-ce pas ? Le cliffhanger de la dernière page donne une première piste sans pour autant provoquer un besoin irrépressible de lire la suite. Il faut dire que Café Dream est une de ces séries que l’on retrouve avec plaisir mais qui ne provoque aucune addiction… Ce qui, vu son thème, est un peu fort... de café !
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin