créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Le Jukebox des Tops
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par Gantois
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Delcourt

complétez cette fiche
Maharadja
ScénarioSfar Joann
DessinSfar Joann
CouleursSfar Joann
Année2007
EditeurDelcourt
CollectionShampooing
SérieLes carnets de Joann Sfar, tome 3
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Bullenote [détail]

À la veille de son départ, Joann Sfar met la main sur Huit jours en Inde, un classique du récit de voyage signé d’un diplomate français du XIXe siècle, Émile Guimet. Il décide alors de confronter son parcours d’Occidental à celui de ce premier touriste autobiographe. Mais une fois sur place, le choc des cultures est tel que Sfar délaisse rapidement la vision passéiste du géographe pour s’imprégner, seul, d’un pays à nul autre pareil…

 

1 avis

Coacho
Le nouveau (gros) carnet de Joann Sfar, attendu par les afficionados comme à chaque nouvelle pépite du genre de l’auteur est enfin sorti.
Et bien mes amis, ça meuble !
C’est gros, 400 pages, dense, coloré, et comme toujours intéressant.
A l’exception que, entre sa générosité habituelle, et le fait de prendre de l’âge, Sfar ne livre plus ses féroces réquisitoires, ses avis tranchés, sa révolte, comme dans certains autres carnets plus anciens.
Là, il se remet en scène comme au début, attendrissant, contemplatif, gentil, et ne conte que des aventures personnelles simples, touchantes, rend de vibrants hommages, et nous décrit ce Villefranche que je connais bien et qui me parle…
On est loin des rhétoriques religieuses, des dénonciations diverses, des coups de gueule, on sent l’auteur plus apaisé.
Là, il part en voyage en Inde, mais ne nous en montre que quelques clichés, ne vient plus avec de profondes réflexions sur le monde qui l’entoure, mais ça reste instructif.
Un carnet qui reste intéressant, mais pas aussi passionnant que ses précédentes versions dans lesquelles il nous offrait plus de lui… Mais il faut admettre que ça coûte et qu’il a payé un cher tribut déjà à cette passion. Qu’il soit remercié de ce carnet, on attend le suivant !
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin