| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Le Jukebox des Tops
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par oslonovitch
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Delcourt

complétez cette fiche
Chroniques de Jérusalem
ScénarioDelisle Guy
DessinDelisle Guy
CouleursFiroud Lucie | Delisle Guy
Année2011
EditeurDelcourt
CollectionShampooing
SérieChroniques de Delisle, tome 2
autres tomes1 | 2 | 1hs
Bullenote [détail]

Guy Delisle et sa famille s'installent pour une année à Jérusalem. Mais pas évident de se repérer dans cette ville aux multiples visages, animée par les passions et les conflits depuis près de 4 000 ans. Au détour d'une ruelle, à la sortie d'un lieu saint, à la terrasse d'un café, le dessinateur laisse éclater des questions fondamentales et nous fait découvrir un Jérusalem comme on ne l'a jamais vu.

 

1 avis

rohagus
Avec Shenzhen, Pyongyang, Chroniques Birmanes et aussi une participation à L'Association en Inde, Guy Delisle s'est fait depuis des années une réputation d'auteur de carnets de voyage nous racontant ses séjours dans des pays originaux et dans des circonstances souvent spéciales. Chroniques de Jérusalem est dans la lignée directe de ces œuvres.
Cependant, avec le temps, je suis au regret de trouver que là où ses premiers récits étaient vraiment marquants à la fois par leur contenu souvent ubuesque et l'humour régulier de la narration, les plus récents sont nettement plus plats, proches du simple... carnet de voyage justement.

Chroniques de Jérusalem est intéressant, c'est manifeste. Par les yeux de l'auteur qui aura séjourné une année dans la partie Est de la ville, dans un quartier arabe entouré de colonies juives et excentré par rapport au centre historique, on découvre une ville incroyablement hétéroclite, avec un fort aspect religieux de presque toutes les fois monothéistes au monde. Il nous présente les aspects amusants de cette cohabitation, les petits conflits autour de la façon de penser et de vivre ses croyances mais aussi l'animation et les sourires que cela implique. Il nous présente aussi la situation souvent aberrante de la situation politique et sociale et notamment l’extrémisme des colons.

Malheureusement, je dois avouer ne pas avoir été très inspiré par ce récit qui m'est apparu un peu superficiel, sans élément vraiment marquant. Même les dernières pages, se déroulant lors de l'opération « Plomb Durci » contre Gaza ne sont pas passionnantes car racontées par les yeux d'un auteur presque aussi éloigné que nous du conflit puisqu'il ne nous rapporte finalement que ce qu'il voit à la télévision et entend par quelques témoignages de médecins occidentaux après coup.
En outre, là où j'avais trouvé Guy Delisle très drôle dans sa façon de raconter Shenzhen et Pyongyang, j'ai à peine souri aux assez rares moments d'humour de cet album là. Sans parler de certaines anecdotes sans intérêt car orientées sur sa vie privée sans être à même de m'intéresser ou de m'amuser, un peu comme du remplissage à mes yeux.

Je n'ai donc pas été totalement convaincu par cet album mais je l'ai tout de même trouvé intéressant. Jérusalem a l'air d'être une ville vraiment particulière et l'auteur arrive à nous dépeindre nombre de ses spécificités parfois assez incroyables ou amusantes, ainsi qu'une situation aussi saugrenue qu'accablante des colonies et de la situation des Palestiniens.
Le récit marquera assez peu ma mémoire, restera juste une bonne partie des informations ainsi transmises, le fond primant sur la forme.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin