créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par Mister Miracle
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

ďż˝ L'Association

compl�tez cette fiche
Comixture jointe
Sc�narioKonture Mattt
DessinKonture Mattt
CouleursNoir et Blanc
Ann�e2012
EditeurL'Association
S�rieOne-shot !
Bullenote [d�tail]

Complément au coffret du DVD du documentaire « L'éthique du souterrain » de Francis Vadillo

 

1 avis

Mael
Auteur discret, Mattt Konture a cependant créé une œuvre puissante et originale qui lui a valu un cercle d’admirateurs fidèles. Il y a quelques années, ce grand modeste s’était déjà vu consacré un essai par Pacôme Thiellement (Mattt Konture, L’Association, 2006). Voici maintenant un documentaire produit par Pages & Images, diffusé par France 3 et édité avec le soin que l’on connaît par L’Association, qui commercialise ainsi son premier DVD.

La forme, tout d’abord, vaut le détour : dans un boîtier décoré avec magnificence par Konture, jouant habilement entre la sérénité retrouvée de la couverture et l’explosion graphique intérieure, et imprimé dans un étonnant noir et vert (qui se révèle être un excellent choix), on retrouve le DVD augmenté d’un véritable comix inédit d’une trentaine de pages. Ce recueil est une sorte d’état des lieux, Konture voguant au rythme de ses envies, parlant de ses inspirations, de ses rencontres majeures et du film en train de se faire. Lui-même doute initialement de l’intérêt de ce comix, le premier qu’il réalise dans un état de plénitude. Or, quand il a réalisé toutes ses autres autobiographies, c’était son mal-être qui lui donnait envie de s’exprimer. On ressent en effet ce plaisir de vivre en lisant cette « comixture » : Konture y papillonne avec une liberté qui fait plaisir à voir mais le résultat est toutefois un peu décevant. Il y a bien sûr de très belles pages, dont celles sur sa visite de l’expo Basquiat, à la liberté exaltante. Mais dans l’ensemble cette « Comixture jointe » peine à vivre en tant que telle, sans le film. Après tout, le titre précisait bien « jointe », il s’agit ici d’une plus-value, pas d’un gadget mais d’un objet à prendre comme un bonus hors du DVD.

Le film lui, par contre, tient toutes ses promesses. Il est étonnant de voir comment Francis Vadillo réussit à faire parler Mattt Konture, connu pour sa timidité non feinte. On ressent le climat de confiance extrême qui amène le dessinateur à ouvrir les portes de son intimité artistique (bien distincte d’une approche people qui est ici inexistante) et nous entraîne dans les Causses libertaires, au restaurant le Repalatin où ont lieu les réunions de l’underground montpelliérain, dans des concerts détonants où Mattt peut autant chanter sur scène que réaliser ses performances de dread-painting... Ou encore autour d’une table avec une lectrice, elle aussi atteinte de sclérose en plaques, qui voit dans les Auto-psy d'un mort-vivant autant l’incarnation de sa propre douleur qu’un soulagement. Mattt Konture y est sincère, lucide, et invite quelques proches (Menu, Thiellement, Killoffer) à jouer les exégètes. De ces petites séances, on garde le souvenir de cette magistrale planche des Contures que Menu juge être une planche majeure de la bande dessinée. Face à l’exemple, sans plus d’arguments, il est difficile de ne pas être convaincu.

Des bonus plutôt intéressants et assez variés complètent l’ensemble. On croisera avec plaisir Julie Doucet, autre figure de l’underground francophone qui a quitté le monde de la bande dessinée mais dont le travail continue de fasciner. Un DVD à voir et à diffuser autour de soi. Et une comixture à garder jointe.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin