| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par giuseppe
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© 6 pieds sous terre

complétez cette fiche
Comme un lundi
ScénarioJames
DessinJames
Année2006
Editeur6 pieds sous terre
CollectionHors-Collection
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

Cette série d'histoires aborde des moments ou les hasards de la vie parviennent à des conclusions irréfutables -bien souvent à notre dépend- ainsi qu'a ce qu'on appelle communément des « grands moments de solitude ». D'un
agent de la circulation se prenant pour John Wayne aux différentes situations dans lesquelles on offre des fleurs en passant par la cruelle désillusion sur l'identité du père Noël, tout concoure, dans d'implacables chutes burlesques, à évoquer au lecteur le sentiment de la perte de l'innocence.

Réédition en 2009 avec re-mise en page pour le format carré de la collection Arthropode.

 

1 avis

Coacho
Quel titre judicieusement choisi… Tout de suite, ça évoque les agapes du week-end, les bons moments passés entre amis, les fêtes, un bon film au cinéma, bref, une sorte de petit sentiment positif qui vous colle la banane et vous accompagne jusqu’au lundi au boulot, juste avant d’égrener une nouvelle semaine qui n’aura comme point de mire que le prochain week-end…
Tout au long de ces 96 pages, c’est ce mélange de naïveté, d’esprit puéril, mais avec la lucidité adulte et ses corollaires cyniques qui nous accompagnent… Une amusante succession de tableaux nous fait d’ailleurs prendre conscience de cette évolution et de ce vieillissement.
Chaque phase de cet album regorge de trouvailles, de pépites, qui mettent James en situation.
Des situations d’une lucidité incroyable mais le tout nimbé d’un esprit enfantin qui fait chaud au cœur (Aaaahh ce moment en caddie !).
Tout cela n’est pas sans rappeler 2 grands auteurs « muets » à mon sens. Mordillo tout d‘abord qui savait toujours insuffler ce soupçon d’humour flegmatique mais, surtout, Sempé.
On retrouve chez James cette même poésie, peut-être plus actuelle, mais dont la sensibilité appartient à un certain passé… Sempé, dessinateur de génie sûrement oublié, voire inconnu, des plus jeunes lecteurs, mais qui est un exemple de sensibilité, de poésie et qui a influencé de nombreux auteurs… Souvent imité, jamais égalé, je ne pense pas que James prétende arriver à la cheville du Monsieur, mais le chemin qu’il a emprunté lui ressemble fortement et démontre que l’on peut faire de la bande dessinée de qualité en s’éloignant des canons habituels de l’autobiographie comme des courants mainstream.
Question dessin, je n’ai rien à dire, je suis client, fan… Il m’a même été donné de voir une poignée d’originaux et je les ai trouvés tous plus beaux les uns que les autres…
Pour ceux qui connaissent le blog de James (http://ottoprod.over-blog.com), ne vous inquiétez pas, l’album est composé majoritairement d’inédits ainsi votre achat sera totalement justifié !
Ce livre est à l’image de ce que nous offre James sur son blog, c’est drôle, fin, touchant, sublime, le ton est faussement neutre et la force de l’image est percutante ! Le poids des mots, le choc des tableaux !
En fait, ce livre au format original et au bon papier n’a qu’un seul défaut, celui de se lire beaucoup trop vite…
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

album

bordure
coin bordure coin