| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Le Jukebox des Tops
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par nepenthes
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Pika

complétez cette fiche
Tome 10
ScénarioYokouchi Naoki
DessinYokouchi Naoki
CouleursNoir et Blanc
Année2005
EditeurPika
SérieCyborg Kurochan, tome 10
autres tomes... 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11
Bullenote [détail]

 

1 avis

herbv
Formidable ! Tout simplement formidable Cyborg Kurochan 10 ! Il est incroyable de voir qu’à un volume de la fin, Naoki Yokouchi, l’auteur, réussit à insuffler autant de pêche à ses histoires et à enchanter le lecteur par la démesure des situations. On aurait pu penser que la série se serait arrêtée faute d’idées et de gags ne faisant plus rire et force est de constater qu’il n’en est rien pour l’instant.

Dans le premier chapitre, on assiste à une bataille de boules de neige qui tourne à la plus grande confusion à partir du moment où Kuro va s’en mêler. Sa rivalité exacerbée avec Matatabi va faire péter un plomb à notre chat noir quand Nana se retrouvera victime de leurs combats et même Megumi n’arrivera pas à le ramener à la raison.

Dans l’histoire suivante, on comprendra à quel point la relation conflictuelle entre Kuro et Matatabi est complexe grâce à la découverte d’un nouveau pan du passé du chat charpentier. Nos deux chats cyborgs étant aussi puissants l’un que l’autre, on peut craindre qu’il n’y aura jamais d’issue à leur opposition.

Ensuite, les 3 chapitres sont consacrés à Gorô. Tchieko a décidé de le couver de son aile, de le rendre heureux et de lui parfaire son éducation. Evidemment, avec Kuro dans les environs, ça ne peut que dégénérer en destructions de masse. Les réactions excessives du chat psychopathe étant au diapason de celles de l’autiste à la tête de réveil, qu’attendre d’autre de toute façon.

Et c’est à notre plus grande joie que l’on verra s’affronter un faux Papagorô et une fausse Mama-Gorô se disputant l’amour de leur faux fils. On lira ensuite les tribulations de Gorô ainsi que de Dunk dans leur quête d’un retour en Afrique. Et, enfin, on verra que Kuro a une drôle de technique pour faire retrouver ses pouvoirs télékinésiques à Tchieko.

Certes, les 5 chapitres qui nous sont proposés ne vont pas révolutionner la série et se contentent d’exploiter le filon trouvé avec le personnage de Gorô. Mais cela est fait sans que l’on ressente la moindre lassitude, les gags, même vus et revus, sont toujours aussi réussis et on ne peut qu’en redemander. Surtout que l’adaptation française est de qualité, chose qui se fait de plus en plus rare actuellement dans le monde du manga francophone.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin