| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Bulles d'Or
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par Eugène le jip
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Asuka

complétez cette fiche
Tome 1
ScénarioMizushiro Setona
DessinMizushiro Setona
CouleursNoir et Blanc
Année2007
EditeurAsuka
CollectionShôjo
SérieDiamond head, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5
Bullenote [détail]

peine arrivée dans la prestigieuse école Saint Mehabiah, Nanao Ichihashi se perd dans les couloirs où elle fait la rencontre de Raïka Hanégi, un bel androgyne, et de ses deux meilleurs amis, Katsuma Tachibana et Kirihiko Tono. Bien que très populaires, les trois adolescents ne se mêlent guère au reste de leurs camarades de lycée et sont l’objet de toutes les convoitises féminines.
D’origine plus modeste que les autres lycéens, Nanao finit par s’attirer la sympathie du groupe, mais également les foudres des filles de Saint Mehabiah, jalouses de voir la petite nouvelle sympathiser avec les plus beaux garçons de l’école.
Très vite, Raïka, Katsuma et Kirihiko demandent à Nanao d’intégrer leur « club judiciaire », association chargée de régler les litiges entre élèves au moyen de procès justes et équitables.
Et le premier procès s’engage très vite, car Nanao ne supporte plus les brimades injustifiées de ses camarades de classe…

 

1 avis

herbv
Nanao Ichibashi vient à peine d’arriver dans son nouveau lycée privé qu’elle se retrouve à devoir subir les brimades de certaines de ses camarades de classe, entre chaussures qui disparaissent, manuels de cours lacérés et plongeon imprévu dans la piscine. En effet, elle a commis le "crime" d’être trop distante et de rejeter la norme vestimentaire de la classe. Pire encore, elle a osé parler avec les trois membres du club judiciaire, un groupe de lycéens habilité à trancher les litiges entre élèves, alors qu’aucune fille n’ose aborder des garçons aussi séduisants. C’est alors qu’elle porte plainte auprès du club et intente un procès à trois lycéennes de sa classe pour brimades répétées. La machine à juger est alors lancée. Qui sait ce qu’il en résultera ? Pourquoi pas une nouvelle recrue pour le club judiciaire ?

Diamond Head est une œuvre relativement ancienne de Setona Mizuchiro puisque ce premier volume est paru en 2001, avant les quatre autres mangas que nous avons pu découvrir grâce à Asuka. Cela se sent notamment dans le dessin, les personnages étant peu maîtrisés. Cela est particulièrement visible au niveau de la morphologie mais aussi dans la stabilité du trait, l’auteure ayant parfois un peu de mal à dessiner les mêmes visages d’une planche à l’autre. Mais cela n’est aucunement gênant à partir du moment où le principal est réussi, c'est-à-dire une histoire accrocheuse, très plaisante à lire sur un sujet assez classique, celui de la vie au lycée. Grâce à un angle d’approche plutôt original, celui des procès, et des personnages tout à fait réussit, la mangaka nous propose là une œuvre de qualité.

Il est certain que les péripéties et leur traitement peuvent sembler bien léger, pour ne pas dire futile : querelle de deux amies rivales en amour, organisation d’un stand pour la fête du lycée. On est bien loin de la première affaire "judiciaire" qui se rapportait à un début d’ijime, ce fléau de la vie scolaire au Japon qui consiste à brimer un individu afin de le rejeter du groupe. Manifestement, la série a pour prétention de distraire et rien de plus. Le but est superbement atteint grâce à un humour plutôt subtil, des personnages attachants et des situations parfois cocasses. Ainsi, on découvre Setona Mizuchiro dans un autre registre que celui des histoires torturées et des amours entre garçons. Voilà donc un excellent shôjo à faire absolument à partir du moment où on n’est pas allergique aux mangas pour filles. D’autant plus que la série ne dure que cinq volumes, on ne risque pas donc de se lasser.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin