créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par rohagus
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Panini Manga / Generation Comics

complétez cette fiche
Tome 14
ScénarioEndo Hiroki
DessinEndo Hiroki
CouleursNoir et Blanc
Année2007
EditeurPanini Manga / Generation Comics
SérieEden, tome 14
autres tomes... 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18
Bullenote [détail]

Nouvelle incroyable aventure d’Elia Ballade. Le jeune homme est sur le point de découvrir le remède pour arracher sa sœur Mana des terribles nanomachines. Eden c’est aussi l’histoire d’un incroyable monde plein de personnages qui dans ce quatorzième volume joueront un rôle fondamental !

 

1 avis

nirvanael
Eden est une série culte. Certains des volumes qui la composent sont des monuments de la bande dessinée, impossible de revenir là-dessus. Ensuite, sur la longueur, il lui arrive d'être des plus inégales... Le volume 13 nous faisait par exemple atteindre le niveau d'une série Z quelconque avec des scènes d'action et des rebondissements ridicules et des plus décevants.
Arrivé à ce point, le fan attend Eden 14 avec anxiété car il a la sensation qu'il va savoir pour de bon si Hiroki Endo a bel et bien (mal) vieilli ou non. Après avoir seulement lu le mot que celui-ci adresse au lecteur, anecdotique par rapport à ceux qu'il a pu écrire, il faut admettre qu'il a en tous les cas changé, et cela se ressent au fil de l'album.

Nous y suivons parallèlement l'enlèvement du président du Propater et l'opération de sauvetage de Mana. Le propos n'est pas plus léger qu'il a pu l'être, les génocides africains y sont ainsi mis en scène dans toute leur horreur, mais tout de même...
Si les scènes de combats se refont efficaces, éprouvantes, à un ou deux détails incongrus près (si Endo a tellement envie de dessiner une nana qui tranche à tout va au katana, qu'il se lance dans un manga de samouraï, parce que là au milieu de tous les mercenaires armés de fusils d'assaut, ça fait un peu bizarre... (au moins le pathétique du boomerang/sabre du tome précédent nous est épargné)), l'intrigue traine par contre en longueur (quid du cloïd ?) et certains dialogues laissent extrêmement perplexe, surtout dans un album de la série Eden... Imaginez que le président du Propater et Enoa, deux êtres cyniques s'il en est vu la place qu'ils occupent dans le monde, passent leur temps à se dire (je résume) :
1_ le monde est pourri
2_ il faut devenir gentil
D'accord... après la démonstration faite sur plus de dix albums (It's an endless world !), ça laisse tout de même une impression étrange cet arrachage naïf de portes ouvertes.

La lecture reste prenante mais nous fait tout de même craindre quant à la suite car le fan ne souhaite pas que le manga profond qu'il affectionne ne se change totalement en manga d'action.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin