| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par Rohagus
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Panini Manga / Generation Comics

complétez cette fiche
Tome 9
ScénarioEndo Hiroki
DessinEndo Hiroki
CouleursNoir et Blanc
Année2004
EditeurPanini Manga / Generation Comics
SérieEden, tome 9
autres tomes... 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 ...
Bullenote [détail]

Après une longue parenthèse consacrée à Elia, l'auteur revient ici sur le conflit qui oppose le Propater à Nomad. Kenji, Sofia et les autres combattants vont se retrouver dans une situation pour le moins délicate.

 

1 avis

petitboulet
Changement total de décor pour Eden. après un volume où enfin l'amour et l'apaisement semblaient dominer et occultaient un peu le reste de l'intrigue, Endo nous transporte en Asie, où le peuple Ouïgour se bat contre la Chine et le Propater, pour son indépendance.

Hiroki Endo a beau jouer la case de l'anticipation avec Eden, il n'aura pourtant jamais autant collé à l'actualité qu'avec ce volume présentant une communauté musulmane prenant en otage des civils, afin d'attirer l'attention d'un monde indifférent sur leur cas désespéré. Finalement, le sujet n'a pas changé en 9 tomes : qu'il s'agisse de revendication de territoire, de liberté ou de drogue, cela se résume à un rapport de force perpétuel entre oppresseur et opprimé. l'oppresseur a le pouvoir, et en abuse, réduisant l'opprimé à un esclave qui finit par être dominé par sa soif de vengeance. Un double asservissement, donc, qui ne peut mener qu'à une escalade de violence. Ce schéma vicieux est encore à l'oeuvre ici, mais quelques uns cherchent enfin à le briser et à trouver une solution plus pacifique.

Par le choix qu'il fait de créer une oeuvre d'anticipation crédible et se basant sur des problèmes tout à fait contemporain, Endo dynamite un vieux poncif simpliste de la SF qui voudrait qu'une Terre unifiée nage dans le bonheur et une paix béate. Eden ne fait aucune concession à l'utopie, et par le choix de son auteur de travailler à l'échelle mondiale tout en s'intéressant à des situations bien précises géographiquement parlant, ce manga s'attache à montrer l'envers du décor : l'assimilation culturelle forcée, la réduction drastique des libertés, religieuses ou non, la prise de territoires par la force, le désespoir et l'asservissement des populations... Tout cela est montré, disséqué et analysé froidement par les différents personnages tirant les ficelles dans l'ombre, et déformé par des journalistes dépassés et impuissants. L'obscénité ici, ce ne sont plus les images de cadavres atrocement mutilés. L'obscène, c'est Enoa qui regarde ces images avec un sourire en coin, ce sont les membres du Propater qui discutent sans passion d'une bataille où des otages qu'ils sont censés protéger meurent par leur faute. Ce sont aussi ces preneurs d'otages désespérés qui utilisent les civils comme boucliers humains.

Endo ne fait plus aucune concession à l'optimisme. Pendant noir et réaliste d'un tome 8 qui baignait dans une tranquillité artificielle et coupée du monde, ce volume 9 d'Eden ne laisse presque aucun espoir.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin