créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par frads
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Tonkam

complétez cette fiche
Tome 18
ScénarioHotta
DessinObata Takeshi
CouleursNoir et Blanc
Année2005
EditeurTonkam
CollectionTsuki Poche
SérieHikaru no Go, tome 18
autres tomes... 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 ...
Bullenote [détail]

 

1 avis

herbv
Hikaru No Go 18 ne continue pas l’histoire d’Hikaru, de Saï et d’Akira. Et oui, il faut bien comprendre que la série est terminée. Dans ce volume annoncé comme "hors série", nous avons droit à un certain nombre d’histoires parallèles ou même postérieures à la trame principale par le biais de 6 nouvelles indépendantes proposant autant de zoom sur différents personnages rencontrés au fil des précédents volumes de la série. Certaines se passent même tout à fait aux débuts d’Hikaru dans le go, ce qui permet de retrouver Saï avec grand plaisir.

Dans la 1ère nouvelle, consacrée à Akira, nous assistons à sa difficile recherche d’adversaires de son âge, même quand il s’agit du vainqueur du tournois meïjin pour enfant. Heureusement pour lui, Hikaru arrive... Ensuite, nous en apprenons un peu plus sur l’évolution post collège de Kaga, la terreur. Il s’est affirmé dans le shôgi mais va nous montrer qu’il a gardé un excellent niveau de go. La 3ème histoire va nous montrer par le biais d’Asumi qu’être inseï ne permet plus de sortir avec les jeunes de son âge, les centres d’intérêt et d’amusements étant trop différents. Le 4ème chapitre va être l’occasion de voir tricher Mitani et d’avoir quelques éclaircissements sur les motivations d’un tel comportement. Pour l’avant dernière histoire, c’est à un retour en arrière lointain que nous proposent les deux auteurs en nous présentant la passion de Kurata qui a précédé celle du go : les courses hippiques. Enfin, de façon à terminer magistralement, c’est à une nouvelle bourrée d’humour qui nous est proposée avec Saï en spécialiste en antiquités et Hikaru en redresseur de torts, et tout cela, grâce au go, bien entendu.

C’est donc avec beaucoup de plaisir qu’on retrouve un certain nombre de personnages, pas tous secondaires de la série, dans ce Hors série. Toutes ces nouvelles sont fort plaisantes à lire car bourrées d’humour mais elles sont très légères, superficielles et ne permettent pas de creuser ces différents personnages secondaires de la série comme on aurait pu l’espérer et comme cela avait été le cas dans le volume 16 avec Isumi. Sans oublier que les quatre premières histoires se terminent trop vite, laissant sur sa faim. Mais on en redemande et c’est le principal.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin