| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par rohagus
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Dupuis

complétez cette fiche
Sombra
ScénarioZurera Antonio
DessinZurera Antonio
Année2023
EditeurDupuis
SérieMarécage, tome 1
autres tomes1 | 2
Bullenote [détail]

 

1 avis

rohagus
Un grand album cartonné dont le dessin de couverture parcourt toutes les faces comme une fresque, un visuel qui rappelle aussitôt Loisel, et la promesse d'un récit d'heroic-fantasy dans un esprit proche de La Quête de l'Oiseau du Temps : difficile de ne pas être aussitôt poussé à la lecture de cette BD.

Antonio Zurera est un grand nom du graphisme et de l'illustration, notamment dans le milieu de l'animation espagnole qu'il côtoie depuis une cinquantaine d'années. Marécage est sa première BD. Si son aspect global rappelle en effet celui de Loisel, par ses décors et ses créatures humanoïdes aux caractéristiques animalières, sa technique diffère. Le trait est fin, comme esquissé, et sa mise en scène a parfois des aspects impressionnistes dans le sens où elle se laisse davantage deviner que réellement représenter en détail. Certaines planches sont très soignées tandis que d'autres se rapprochent du lâché et de la vivacité d'un story-board. Elles sont soutenues par des couleurs intenses, réalisées par Hiroyuki Ooshima dans un style qui surprend pour qui s'attend à la palette graphique d'un Loisel et de ses proches sur La Quête de l'Oiseau du Temps. Ici se côtoient le rouge, le violet et autres couleurs peu naturelles, dans un rendu pouvant rappeler les parutions de Métal Hurlant. Le résultat est original, souvent très beau, mais pas toujours convaincant, notamment quand l'obscurité des couleurs s'ajoute à l'abondance de hachures et de traits du dessin pour un rendu difficilement discernable.
A noter également quelques défauts plus concrets à mes yeux. D'abord le lettrage qui ressemble à du Comics sans MS ou du moins à une police informatique froide et sans âme qui détruit en partie le charme des planches. Et ensuite quelques erreurs de mise en page, avec une poignée de cases et des bulles de dialogues dont l'ordre de lecture n'est pas naturel. C'est dommage de voir ce genre d'erreurs de débutant associé à une telle maîtrise graphique. Un travail éditorial aurait été nécessaire je pense pour conseiller sur le choix du lettrage et de ces positions de cases et de bulles. Lors d'une réédition peut-être ?

Pour ce qui est de l'intrigue, elle aussi joue la carte de l'originalité. Alors qu'elle s'entame comme un classique récit d'aventure médiévale fantastique, avec une conspiration pour s'emparer d'un royaume et la fuite d'un fidèle guerrier protégeant le bébé de la reine, les retournements de situation inattendus vont se succéder tout au long des 90 pages du premier tome, comme pour faire mentir tous ceux qui se croyaient en terrain connu. De nombreux protagonistes placés alternativement sur le devant de la scène, certains qui disparaissent brutalement, des motivations nombreuses et parfois mystérieuses, et une grosse inconnue sur les futurs développements de l'histoire et l'avenir d'un certain bébé. Arrivé en fin de premier album, aussi dense et épais soit-il, on en est toujours à se demander dans quelle direction va nous emmener l'auteur. C'est à la fois appréciable et aussi déroutant.
Dans tous les cas, je lirai la suite avec attention.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin