créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Bibliographies
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Mael


par rohagus
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Kana

complétez cette fiche
511 Kinderheim
ScénarioUrasawa Naoki
DessinUrasawa Naoki
CouleursNoir et Blanc
Année2002
EditeurKana
CollectionBig Kana
SérieMonster, tome 3
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 1hs ...
Bullenote [détail]

Tenma se rend à Berlin pour tenter d'élucider le mystère de la naissance de « Johann ». La terrible vérité qu'il y trouve lui apprend que d'horribles expériences auraient été pratiquées en Allemagne de l'est.
Mais qui est donc ce « Johann » ?! Et qu'est-ce que « l'orphelinat 511 » ?!

 

3 avis

Bullejury 2002
Cet album a été sélectionné par le bullejury pour l'année 2002. Il ne fait pas forcément l'unanimité mais correspond à un coup de coeur d'un membre particulier du jury, les différentes sensibilités y sont ainsi représentées (du moins on l’espère). Quelques lignes rapides pour motiver ce choix :
"Quoique l'on fasse, les Manga ont encore à l'heure actuelle une réputation assez minable auprès d'un (trop) grand nombre de lecteur de BD franco-belge. Et pourtant, dans les mangas, comme ailleurs, il y a des oeuvres exceptionnelles! Monster est de celles-ci!
Car Monster excelle par un scénario d'une grande qualité, par sens du rythme et de la narration maitrisé à merveille et par une maitrise graphique quasi parfaite! Tout au long des 7 tomes qui composent actuellement ce Thriller, on reste scotché à l'histoire et au personnage comme si notre vie en dépendait! Peu de récits peuvent en dire autant!
Nommées (à raisons!) au festival d'Angoulême, j'ose croire que, peu à peu, des oeuvres d'auteurs tels qu'Urasawa ou Tanigushi (Journal de Mon père, Quartier Lointain) feront enfin ouvrir les yeux des européens sur la richesse et l'importance de certaines oeuvres venant du pays du soleil levant..." (joe)

Album classé "bullechouchou" dans la catégorie "bullechampion".
pikipu
Monster chapitre 3, ou comment Urasawa nous montre avec insistance que Tenma est un mec vachement bien et qu'il a un charisme dingue.

Trop d'insistance à mon goût.

C'est qu'il en fait des trucs dingues dans ce volume. Tenma c'est la François Dolto du manga:

-Il réussit à convaincre un terroriste recherché par toute l'Allemagne de se rendre à la police
-Il réussit à adopter un petit garçon maltraité sans user de force envers son père adoptif et tortionnaire
-Il réussit en moins de 2 à pénétrer dans la maison d'une vieille femme qui refusait de voir qui que se soit
-Il réussit à convaincre un jeune policier plein d'ambition de ne pas l'arrêter

Par moment, ça fleure le mauvais téléfilm M6 avec une histoire d'ange qui ferait le bien partout autour de lui.

De plus les ficelles d'Urasawa pour la narration sont parfois bien faibles. Je pense à cette vieille dame devant l'orphelinat qui accoste Tenma pour lui dire que ce bâtiment va enfin être démoli et qui, alors que Tenma lui répond, s'en va immédiatement en disant qu'elle ne veut pas en parler. Limite.

Je pense aussi à cette scène avec le fauteuil en haut de l'escalier qui arrive d'on ne sait où et qui fait limite "charmed".

Heureusement, de nouveaux personnages apparaîssent. Un voleur véreux de petite taille. Un jeune enfant. Notre commissaire de la bka est toujours aussi maniaque, Eva aussi en colère. On lui pardonne cette fois-là à notre ami Urusawa.

Et on attend la suite...
bourle
Les recherches de Tenma n’ont pas été vaines, il connaîtra enfin un segment du passé de Johann et Anna. En effet, les jumeaux ne sont pas les enfants des Liebert. Tenma sillonne l’Allemagne depuis quelques temps, après un passage à Berlin à la recherche d’informations sur Johann, il fuit la police dans la campagne allemande, un voyage qui l’amènera à faire plusieurs rencontres.
Urasawa s’amuse avec ses personnages, il y a beaucoup d’apparition dans cette série, mais le lecteur ne sait jamais l’importance qu’aura tel ou tel personnage dans la vie de Tenma. Certains personnages secondaires ont des rôles clés ou apparaîtront dans plusieurs tomes, d’autres ne font qu’une apparition fortuite dans la vie de Tenma. Urasawa décrit d’une manière si agréable chacun de ses personnages qu’on s’attache rapidement à eux ; Dans ce tome, j’ai particulièrement apprécié la personnalité d’Otto Heckel. Urasawa a repris du poil de la bête car son scénario reprend de la consistance, on apprend beaucoup de chose sur le passé des jumeaux, mais ce n’est pas aux dépens du présent. Il se passe une foule de chose dans ce tome et on attend qu’une chose, c’est de lire le prochain tome.
Urasawa n’est pas qu’un scénariste, c’est aussi un très bon dessinateur, j’apprécie beaucoup la manière dont il dessine les visages. Le lecteur rien qu’en regardant les figure des protagonistes perçoit ce que ce que ressentent les personnages eux même.

Excellent tome et bonne chance au commissaire Runge pour la suite (il en aura besoin).
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin