créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par rohagus
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

� Warum

compl�tez cette fiche
L'heure des lames
Sc�narioDavis Rob
DessinDavis Rob
Ann�e2016
EditeurWarum
S�rieKnife O'Clock, tome 1
autres tomes1 | 2
Bullenote [d�tail]

 

1 avis

rohagus
Dès qu'on entame cette BD, on est surpris par le côté ouvertement loufoque et étrange du monde où son histoire se déroule. Un monde où il pleut des couteaux, où le vent se moque des gens, où les ustensiles de cuisine sont des petits dieux qui parlent, où les parents sont des objets vivants fabriqués par les enfants, etc., etc. Vraiment bizarre et pourtant cette logique décalée tient assez bien la route.
Le récit se base donc sur cet univers étrange et sur la vie d'un lycéen un peu misanthrope qui a la particularité de savoir qu'il mourra dans trois semaines et qui doit supporter l'enthousiasme et l'esprit d'initiative envahissant d'une très jolie et énigmatique camarade de classe qui vient d'emménager. Ensemble, et avec un troisième larron tout aussi étrange, ils vont essayer de bousculer l'ordre établi.

Je suis tombé sous le charme de cet univers original. J'apprécie d'être surpris et d'essayer de comprendre la logique d'un monde nouveau et d'en découvrir les mystères au fur et à mesure. Le côté loufoque de celui-ci est en outre assez amusant en même temps qu'il est un peu dérangeant.
J'aime bien aussi le dessin. Je trouve surtout la fille très jolie ; son charme apporte une valeur ajoutée à la vraie curiosité de savoir qui elle est et quelles sont ses motivations.
Même si les idées qui composent ce monde sont parfois vraiment bizarres et pas toujours compréhensibles, j'ai bien aimé suivre le périple de ces trois jeunes.
Par contre, la fin est très frustrante. Elle l'est tout autant pour les héros du récit eux-mêmes donc c'est visiblement voulu par l'auteur mais c'est quand même agaçant. Trop de questions restent ouvertes et ça a de quoi déplaire à beaucoup de lecteurs.
Moi, ça m'a frustré mais pas dégoûté du reste du récit et du plaisir que j'ai pris à le lire. Mais je ne suis pas sûr que ça plaise à tout le monde.



PS: Je viens d'apprendre que cet album n'est pas un one-shot tel que je le pensais au moment de sa lecture mais le premier tome d'une trilogie dont le deuxième devrait paraître théoriquement fin 2016 début 2017. L'édition française n'en laissait rien paraître (et pour cause, l'éditeur n'était pas au courant au moment de sa parution, eh eh). Du coup, la fin très ouverte me dérange moins et je suis maintenant bien curieux de lire la suite.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin