| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Grands Prix
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par Bullejury 2002
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Asuka

complétez cette fiche
Tome 4
ScénarioTezuka Osamu
DessinTezuka Osamu
Année2004
EditeurAsuka
SérieNanairo Inko - L'ara aux sept couleurs, tome 4
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5
Bullenote [détail]

- P3. Pygmalion, [Récit complet]
- P27. L'opéra de quat'sous, [Récit complet]
- P53. Rhinocéros, [Récit complet]
- P77. R.U.R., [Récit complet]
- P99. La cuisine des anges, [Récit complet]
- P123. Le marchand de Venise, [Récit complet]
- P143. Chushingura - les 47 samourais d'Akô, [Récit complet]
- P165. Entracte II, [Récit complet]
- P187. Les cloches de Corneville, [Récit complet]
- P209. Love and how to cure it, [Récit complet]
- P253. Un tramway nommé Désir, [Récit complet]
- P277. Salomé, [Récit complet]

 

1 avis

pikipu
Je ne sais pas combien d'histoires de l'ara je me suis tapé dans ces 4 volumes, mais l'impression que leur lecture me donne va décroissant.

J'admire les motivations de Tezuka. Faire en quelques pages un parallèle entre une histoire "réelle" et celle d'une pièce de théâtre me paraît tout à fait louable. Je ne dirais pas qu'on se sent moins con à la lecture de chacune de ces histoires, il y aurait bien évidemment beaucoup plus de boulot, mais un certain plaisir s'installe, sous forme de jeu. On cherche dans chaque histoire le lien que Tezuka tente de réaliser. Certains essais sont convaincants, d'autres beaucoup moins, mais tous sont ingénieux car différents. Tezuka est véritablement un dieu de l'inventivité.

Malheureusement, et je me répète, le personnage de l'ara n'a pas grand chose pour plaire. Pas charismatique pour un sou. Sans passion réelle, malgré les quelques essais peu convaincants de l'auteur pour nous persuader du contraire. Sans humour. Sans but. Sans motivation. Sans rien... Ah si. Une moumoute et des lunettes, ce qui fait quand même bien peu.

Un Tezuka décidément bien fade. Et qui, sans comparaison abusive, paraît bien pâle comparé à Black Jack.

Allez plutôt au théâtre.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin