créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les albums les mieux notés
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par Rohagus
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Le Téméraire

complétez cette fiche
Ballade au Texas
ScénarioEnnis Garth
DessinDillon Steve
EncrageDillon Steve
CouleurHollingsworth Matt
Année1997
EditeurLe Téméraire
CollectionVertigo
SériePreacher, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 1hs | 2hs | 3hs
Bullenote [détail]

- (Preacher #1) [Couverture], Fabry Glenn (D)
The Time Of The Preacher (Preacher #1) [Récit à Suivre - Début]
And Hell Followed With Him (Preacher #2) [Récit à suivre]
And the Horse You Rode In On (Preacher #3) [Récit à suivre]
Standing Tall (Preacher #4) [Récit à suivre]

Autre(s) publication(s):

The Time Of The Preacher (Preacher #1)
dans Mort ou Vif (Preacher #1)
And Hell Followed With Him (Preacher #2)
dans Mort ou Vif (Preacher #1)
And the Horse You Rode In On (Preacher #3)
dans Mort ou Vif (Preacher #1)
Standing Tall (Preacher #4)
dans Mort ou Vif (Preacher #1)

 

1 avis

windu25
Si dans la vie on devait retenir 2 choses selon le preacher, ça serait que dieu est parmi nous (oui mes frères... quoique faut dire que ca fait longtemps qu'il a été évincé, le vieux) et qu il ne faut jamais sortir sans un flingue au Texas (surtout vous mesdames, toujours pratique pour faire les courses)...
Sérieusement, en lisant ce comics vous vous promettrez de vous plonger dans un univers visuel certes qui ne transcende pas des masses par son dessin, cherchant plus dans la lisibilité de l'action et plus dans une ambiance calquée sur un bon film pop art (style néo western biblique), mais dans une alliance sacrée d'un John Wayne, pour son humour de country club, et d'une vision du paradis mode sérial kitch( flash gordon...). Dans la droite lignée d'un pulp, cette B.D a été certainement voulue comme une adaptation d'un film de Rodriguez, ou de l'ami Tarantino, avec du Danny Boyle, d'une vie moins ordinaire, qui serait passé par là...
Comme la bonne vieille loi de la création de fiction le veut , on demande des personnages intéressants sur le plateau, et là je dois dire que les bon vieux adjuvants et opposants de papy et mamie, se sont fait chasser à coup de pétoire, car le plus grand intéret de ce Comics( non pas que je critique le reste, c'est surtout ce qui m'apparait le plus flagrant, quand on me parle du preacher), est l'émergence (ou du moins un retour plus émérite) des personnages secondaires:
-Tulip : charmante demoiselle-flingeuse, (allez savoir pourquoi, nos demoiselles ne restent plus à conter fluerette à la maison)...
-Le shériff Hugo Roots: subtile mélange de militaire comme on les déteste (C.F. Full metal Jacket), et de bouseux qu'on adorerait crever...
-Et surtout un divin personnage méritant toute l'attention du lecteur (et qui a du etre bichonné, gaté, pourri quand il n'etait que sous la plume de son papa) Cassidy , fana de rock de son état , et vampire à ses heures perdues.
Bref Preacher c'est l'art et la manière d'avoir un spectacle à la mesure d'un film, callé dans un rocking chair, en fumant la pipe et tout écoutant la B.O. d'une nuit en enfer à fond de boite, quitte à se faire des ennemis dans le voisinage (effets garantis).
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin