créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Vote pour Le Grand Prix de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par Da Rocha
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Glénat

complétez cette fiche
Le Journal de Maximilien
ScénarioSwolfs Yves
DessinSwolfs Yves
Année1999
EditeurGlénat
CollectionGrafica
SérieLe Prince de la Nuit, tome 4
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Bullenote [détail]

« Je menais jusque-là une existance dénuée de toute passion, hormis celle que m'inspiraient mes recherches scientifiques... »

 

1 avis

CoeurDePat
Premier tome du 2ème cycle, dans la continuité directe du 3ème. Peu de choses à dire sur le dessin, il reste en effet égal à lui-même du premier au dernier tome (si, si, j’ai regardé...). Une seule chose, je comprends assez mal l’intérêt de faire apparaître Vanessa Paradis (de même que le commissaire Jean Gabin précédemment)… Oui, c’est sympa, mais ça n’apporte rien du tout ; enfin bon, soit.

L’histoire est bâtie sur le même modèle que précédemment : une partie dans le passé (ici début XIXème siècle apparemment) racontant l’histoire d’un des ancêtres de Vincent de Rougemont, l’autre dans le présent des années 1930… Mêmes commentaires, à savoir que l’histoire de l’ancêtre est bien prenante, surtout celle-ci, avec son décor de château perdu au fin fond des bois en hiver, mais celle de Vincent l’est beaucoup moins…

D’une façon générale, elle est très stéréotypée, sans originalité, les situations sont convenues, les dialogues assez plats et les personnages secondaires vraiment pas développés, jouant essentiellement le rôle de faire-valoir.

Par contre, les passages d’une époque à l’autre sont bien exploités, créant surprise, suspense et tension, ça c’est carrément pas mal.

Conclusion, un tome dans l’ensemble intéressant, mais témoignant malheureusement du même schéma que les précédents, et laissant augurer une suite moins bonne, et prévisible. 3,5 quand même.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin