| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Bulles d'Or
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par gdie79
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Kazé

complétez cette fiche
Tome 6
ScénarioTakahashi Rumiko
DessinTakahashi Rumiko
CouleursNoir et Blanc
Année2011
EditeurKazé
CollectionShônen
SérieRinne, tome 6
autres tomes... 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 ...
Bullenote [détail]

Tel père, tel fils ? Les scribes de la mort sont en charge des registres d'espérance de vie des humains. Excédée de devoir attendre que Sabato Rokudo rembourse enfin ses dettes, la mère du jeune scribe Kaïn décide de dérober à Rinne quelque chose qui lui tient vraiment à cœur ! Comme à chaque fois qu'il se retrouve mêlé aux affaires de son père, Rinne doit faire face à un problème complètement inextricable !





 

1 avis

herbv
La situation de Rinne Rokudô n’a pas changé : il est toujours aussi pauvre et victime des escroqueries de son père, le PDG de la Damashigami Company. Cela risque de lui coûter son existence même lorsqu’un créancier peu scrupuleux décide de venir saisir sa veste de l’au-delà et surtout lui prendre sa flamme de vie d’humain en garantie du paiement des dettes de son père dont Rinne est caution solidaire à cause d’un faux en écriture. En effet, les nombreux succès que notre jeune shinigami vient de remporter, y compris sur le démon Masato, ne sont que broutilles devant l’effarante dette accumulée. Heureusement que Sakura Mamiya, aidée par sa rivale Ageha, une shinigami elle aussi, et par Tsubasa Jûmoji qui ne porte pourtant pas Rinne dans son cœur, répond toujours présent quand il s’agit d’aider une âme en péril, surtout si celle-ci appartient à une personne qui ne semble pas la laisser indifférente, sentimentalement parlant.

Depuis deux tomes, la série Rinne retrouve un souffle qu’elle n’avait connu qu’avec le volume 2. Les situations loufoques et les ennemis improbables se succèdent pour le plus grand bonheur du lecteur, la romance et le double triangle amoureux étant placés plus en retrait. Nous pouvons donc espérer que le récit ait trouvé sa vitesse de croisière et que Rumiko Takahashi réussisse à nous divertir avec ses petites histoires plaisantes. Car en effet, il ne faut pas espérer autre chose qu’un titre léger à lire le soir pour se vider la tête après une dure journée. Nulle profondeur ne semble devoir être donnée aux personnages même si le dilemme de Tsubasa, tenté par le pouvoir des malédictions, est plutôt bien géré par la mangaka. Contentons-nous donc de ce plaisir simple et réservons notre enthousiasme pour un autre titre du magazine de prépublication Shônen Sunday, le déjanté Moonlight Act de Kazuhiro Fujita !
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin