créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Charlie
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par athanael
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Casterman

complétez cette fiche
La petite mosquée dans la cité
ScénarioJouanneau Solenne | Consigny Kim
DessinConsigny Kim
Année2018
EditeurCasterman
SérieSociorama, tome 9
autres tomes... 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11
Bullenote [détail]

 

1 avis

herbv
Moussa est un jeune entrepreneur. Son cabinet d’architecture fonctionne bien. Cependant, il a su rester proche des gens du quartier d’une banlieue quelconque, où il vivait il y a quelques années, lorsqu'il était étudiant. Il est même devenu l’imam de la mosquée locale. Tout le monde l’adore tant il est à l’écoute de la communauté et tant ses conseils sont frappés du coin du bon sens, tout en étant religieusement conformes. Tout le monde ? Peut-être pas Omar et ses amis qui le trouvent bien trop modéré, trop conciliant avec la société dite « civile » qui manifeste une réelle islamophobie sans pour autant le reconnaitre. Quelle meilleure preuve de cela que la destruction du lieu qui faisait office de mosquée ? La démolition a été annoncée sans réel préavis et sans proposition de relocalisation digne d’un lieu de culte. C’est ainsi qu’une crise éclate et divise les fidèles de la mosquée Salam : doit-on financer sur ses propres deniers une nouvelle mosquée, alors qu’on en a pas réellement les moyens, ou accepter l’aide de pays comme l’Algérie, le Maroc ou l’Arabie Saoudite, et perdre ainsi une certaine indépendance de penser et d’agir ? L’enjeu est d’importance, d’autant plus qu’il ne faut attendre aucune aide de la société française.

Sorti en même temps que Vacances au bled, La Petite mosquée dans la cité propose de mieux connaître une partie de la population française, celle issue de l’immigration maghrébine des années 1950-1960, leurs descendants, mais aussi une autre, plus actuelle. Cette fois, c’est par le prisme de la religion, et plus précisément de l’organisation de la religion musulmane, centrée sur la personne de l’imam et de la communauté se formant autour d’un lieu déterminé, la mosquée, que la collection Sociorama continue sa « mission » d’information. Kim Consigny, étudiante en architecture, illustratrice et auteure de bande dessinée, met ainsi en images les propos de Solenne Jouanneau, enseignante en sciences politiques à Strasbourg et auteure d’une étude sur les imams en 2013. Le résultat est, là aussi, tout à fait convainquant et nous permet de mieux comprendre les difficultés à vivre sa croyance dans une France qui ne l’accepte pas vraiment. Surtout que la communauté musulmane est plurielle et a parfois de la difficulté à accepter les différences entre ses membres. En effet, il n’y a pas de clergé avec une structure pyramidale, ce qui simplifierait certaines choses...
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin