| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par herbv
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Delcourt

complétez cette fiche
Le Septième Cercle
ScénarioVatine Olivier | Pecqueur Daniel
DessinCassegrain Didier | Blanchard Fred
Année1999
EditeurDelcourt
CollectionTerre de Légende
SérieTao Bang, tome 1
autres tomes1 | 2
Bullenote [détail]

Les affaires d'Ellora, patronne du plus vieux bordel de Port-Xarnath, sont en chute libre depuis l'ouverture du Septième Cercle : les filles y seraient plus... « expertes ». Elle décide d'armer une expédition vers une mystérieuse île dont les filles feraient passer celles de l'établissement concurrent pour d'aimables polissonnes.

 

2 avis

oslonovitch
Je suis un peu partagé. On m'avait dit le plus grand bien de ce 1er tome, alors forcément je m'attendais à mieux.
Mieux en quoi ? En action, en profondeur de personnages, en scénario.

Mais restons en aux faits...
Des marins à fond de cale se font la male pendant que leur capitaine se fait trancher la tête par un cheik dragon.
On part pas mal là. Ensuite nos 2 marins se retrouvent dans un bon vieux bordel où ils apprennent les luttes de pouvoir présidant aux destinés du patelin où ils ont accosté.
Sans trop savoir d'où ces 2 héros sortent, ce qu'ils ont fait avant, sans vraiment de profondeur de caractère, ils vont partir à la recheche de superbes sirènes prostituées qui résident sur une étrange et mystèrieuse île. Soit. C'est original, ça c'est sûr. Mais bon, j'aurais aimé en apprendre davantage sur ces 2 lascars, les connaître mieux : pourquoi ils vont aider la tenancière du bordel, qu'attendent ils en retour?

Ensuite y'a la superbe Tao Bang et le gros malabar qui arrivent. On apprend leur histoire (j'ai bien aimé le petit clin d'oeil à la curiosité légendaire des potins féminins, lorsque les mousses femmes de Tao Bang lui demandent "Alors, il t'a fait quoi? raconte!"... )
Tao Bang arrive comme un cheveu sur la soupe, et le cheik dragon manque un peu de caractère.

Les dessins sont toutefois sympas avec il est vrai des couleurs reposantes. Le trait ne révolutionne pas la BD mais se laisse lire, comme le reste de la BD en fait : une bonne série B, c'est tout.
Espérons que ce 1er tome n'était qu'une mise en bouche et que le 2° tome finira par sortir et donner un coup de boost à toute cette histoire (aparemment prévu cette année?)
pierig
Tao Bang, c'est un mélange inhabituel -mais très réussi- de pirateries et d'héroic Fantasy. La quête est pour une fois originale puisqu'il n'est plus question de sauver le monde. Non, pour Kesh et Kirin, sauvés par Dame Ellora, il s'agit d'honorer une promesse faite à celle-ci afin de sauver son bordel d'une fermeture "forcée" consécutive à la concurrence acharnée exercée par le Cheik Ad Arphax. Pour ce faire, Kesh, Kirin et Norden partent à la recherche des habitantes de l'île des sirènes dont leur existence ne serait qu'une légende.

Ce premier opus, d'une série plus que prometteuse, est donc une très belle introduction au récit sans réels temps morts. Cassegrain, auteur inconnu, s'est d'emblée imposé à moi comme figurant parmi les meilleurs. Faut dire que c'est un style qui me plait beaucoup, dans la même veine que celui de Loche ou Frezzato : un graphisme proche de l'illustration, tout en crayonnés, mis en valeur par des tons pastels. En un mot : c’est grandiose !


Une histoire fluide, un découpage intéressant et un graphisme de toute beauté, voici résumée l'impression que m'a laissé Tao Bang !

Vivement la suite (prévue en 2004 !).
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin