créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Grands Prix
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par CoeurDePat
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

ďż˝ Le Lombard

compl�tez cette fiche
Le Royaume sous le Sable
Sc�narioVan Hamme Jean
DessinRosinski Grzegorz
CouleursGraza
Ann�e2001
EditeurLe Lombard
S�rieThorgal, tome 26
autres tomes... 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 ...
Bullenote [d�tail]

Aaricia est lasse de la vie d'errance que son époux lui fait mener. Jolan et Louve aimeraient vivre comme tous les adolescents de leur âge. Plus rien ne s'oppose à leur retour au pays des Vikings. Bien que très réticent à renouer avec un passé douloureux, Thorgal finit par céder aux désirs de sa femme et de ses enfants. Au moment d'embarquer pour cingler vers le Nord, surgissent des Touaregs dont l'apparente hospitalité les engage néanmoins à retarder leur départ. Sargon, le chef de ces étranges hommes du désert, souhaite leur parler. Mais l'entretien se transforme vite en interrogatoire. Plongé dans un sommeil hypnotique, Thorgal révèle tout de ses origines extraterrestres. A son réveil, il comprend que ses hôtes sont issus du même monde céleste que lui. Pour Sargon, Thorgal est celui que sa race d'êtres supérieurs attendait depuis des millénaires pour enfin accomplir son destin : asservir les Terriens...

 

1 avis

Xaviar
En BD comme pour autre chose c’est ce qu’on appelle un raté, une catastrophe, un naufrage, une cata, un fumble, un gadin…. Un foutage de gueule grand F !

Thorgal Aegirson, comment un grand gaillard comme toi a pu se laisser compromettre dans un album aussi lamentable ? Pourtant cette série en elle même est loin d’être mauvaise, l’album « Les Archers » est peut être l’une de mes BD préférée, le cycle du pays Qa est somptueux.

Seulement voilà, Thorgal à moins d’un coup de génie scénaristique est au bout de la piste, beaucoup de l’intérêt que suscitait ce Viking ascendant Roswell s’est étiolé au fil des albums, de génial c’est passé à bon, puis à moyen, puis à passable avant de rejoindre les abysses avec cette 26ème ressucée. Cette série ne vit plus que de sa renommée, les auteurs assurent le service minimum, encore que Rosinski fait un boulot honnête par rapport au scénariste.

L'intrigue est idiote et reprend des poncifs plutôt pénibles, de nouveau Thorgal est confronté à ses origines, mais vu que lesdites origines se matérialisent en un clone affligeant de Louis de Funès, une explication foireuse de choses qu’on connaissait pas encore sur le héros, des personnages secondaires transparents et un bis répétita de certains pans d’histoires d’albums déjà parus…. Le tout est affligeant !

Remarquez le scénariste a eu un minimum de conscience professionnelle, il a détruit toutes les preuves de son forfait dans les dernières pages, puisque vaisseau, ruines antiques et une colonie entière de naufragés de l’espace disparaissent en fumée (Thorgal ne réagit même pas à ce massacre, son sens éthique est fatigué lui aussi), les deux survivants du peuple des étoiles seront quant à eux expédiés sans regrets le tome suivant.

Bref si vous avez 9 euros devant vous et que vous avez une envie de BD, achetez autre chose, un autre Thorgal pourquoi pas ; jusqu’à "Louve" (inclus) ils sont très bien.

Mais ne perdez pas votre fric et votre temps avec ce produit ; c’est une fumisterie commerciale insipide sans aucun rapport avec ce que fut cette série jadis...
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin