| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Bulles d'Or
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par Cellophane
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Tonkam

complétez cette fiche
Amour et affection
ScénarioKatsura Masakazu
DessinKatsura Masakazu
CouleursNoir et Blanc
Année1997
EditeurTonkam
CollectionTsuki Poche
SérieVideo Girl Aï, tome 15
autres tomes... 11 | 12 | 13 | 14 | 15
Bullenote [détail]

 

1 avis

lanjingling
Tout dans les cadrages! Ce seinen manga (bande dessinee pour garcons) à la mise en page relativement simple pour ce genre de B.D. multiplie les approches audacieuses. Mais résumons. Les video girl sont des êtres qui sortent de certaines cassettes video (la série date d'une quinzaine d'années) et s'incarnent en de superbes adolescentes pour porter secours aux adolescents en détresse sentimentale; les 13 premiers volumes racontent les mésaventures d'un de ces adolescents, les 2 derniers racontent 2 histoires courtes sur le même thème mais en s'attachant plus à la video girl qu'au garcon; le volume 15, et dernier, raconte la fin de l'histoire de la video girl Len, et la courte histoire de la video girl Haruno clôt la série.
Rentrons enfin dans le vif du sujet, ces video girl en effet très vives, bien plus que les garcons un peu creux dont elles doivent s'occuper: ce sont elles le vrai sujet de l'histoire. Len possède une coupe de cheveux tres spéciale, écho de la complexité des situations qu'elle doit démêler, et apparaît pour aider Hirome, étudiant en dessin: voila, c'est une histoire sur l'apparence, et si Masakazu Katsura s'attache tant aux cadrages, c'est pour montrer des gros plans des corps, de fesses ou des culottes de jeunes filles sexy (règle de base du seinen) mais aussi pour exprimer les sentiments des personnages en se concentrant sur leurs attitudes, leurs mimiques, leur gestuelle. La forme révèle le fond, c'est ce que découvre finalement Hirome en réalisant un dessin de la fille qu'il aime, et en se rendant compte à cette occasion de ses sentiments réels.
Haruno, la dernière video girl, apparaît sur la jaquette de la video comme une pure et virginale beauté blonde mais, à la suite d'une erreur de manipulation du magnétoscope, se matérialise en un vrai garcon manqué; cette dernière histoire est la plus riche en gags, et sa conclusion, qui , se déroulant des années plus tard, vaut pour toute la série, montre que celle ci n'est pas qu'une habile variation scénaristique pour renouveler le thème de la femme objet, mais aussi un petit bijou d'humour, de trouvailles graphiques, et une version de "La confusion des sentiments" de Zweig adaptée à notre âge si préoccupé par la réalité virtuelle.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin