créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par Nadine Heaumouc
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Asuka

complétez cette fiche
Tome 2
ScénarioTamaki Chihiro
DessinTamaki Chihiro
CouleursNoir et Blanc
Année2008
EditeurAsuka
CollectionLadies
SérieWalkin' Butterfly, tome 2
autres tomes1 | 2 | 3 | 4
Bullenote [détail]

 

1 avis

herbv
Michiko Torayasu, complexée par sa grande taille, véritable garçon manqué, colérique, motarde à pied depuis son dernier accident, amoureuse en secret d’un ami d’enfance, Kenichirô Nishikino, a décidé de devenir mannequin professionnel depuis qu’un quiproquo l’a amenée à se ridiculiser sur le podium d’un défilé de prêt-à-porter. Amusé par cette prétention, Samejima, un metteur en scène officiant dans le milieu de la mode, envoie Michiko auprès de Ryô Tago, ancienne mannequin vedette dont l’agence périclite. Leur première rencontre se passe plutôt mal mais la seconde finit par accepter de s’occuper de la première. Ces deux caractères forts réussiront-ils à s’entendre et à conquérir le monde du luxe ? Pendant ce temps, Mihara, le styliste dont le défilé a été perturbé par Michiko, continue à se battre contre lui-même et ses clients afin de parvenir à créer la collection dont il rêve. Tous ses efforts lui permettront-ils d’arriver au niveau des plus grands ?

Walkin’ Butterfly est une série toujours en cours dont quatre volumes sont déjà sortis au Japon. Elle paraît chez Ohzora Shuppan, éditeur connu pour ses adaptations mangas Harlequin. Après avoir été prépubliée dans le mensuel Vanilla (un magazine josei de Kodansha) jusqu’à la disparition de celui-ci, elle a changé de support en étant recueillie par le magazine mensuel pour téléphone portable Mobile Walker de l’éditeur Comic Walker (une branche de Kadokawa Cross Media). Depuis juillet 2008, une adaptation en série drama est diffusée sur la chaîne TV Tôkyô. Il faut dire que le sujet, celui de la mode, s’y prête tout à fait. Le manga connaît aussi une adaptation en langue anglaise grâce à l’éditeur Aurora Publishing, la filiale américaine d’Ohzora Shuppan. C’est donc un titre qui bénéficie d’une petite notoriété qui débarque en France par le biais des éditions Asuka.

Il faut dire que Walkin’ Butterfly n’est pas dénué de qualités. Si le dessin et la narration sont très classiques, rappelant les différents josei d’Erica Sakurazawa ou de Kyoko Okazaki, il n’en reste pas moins efficace. Pourtant, dans un entretien publié à la fin du premier tome, l'auteure se réclame plus de Leiji Matsumoto, Tetsuya Chiba et Rumiko Takahashi ainsi que du boys love. De plus, Michiko se révèle vite être extrêmement attachante avec ses airs de "djeunz" incapable de réfléchir posément et s’emportant à tout bout de champ contre elle-même ou les autres dès lors que les événements ne se produisent pas dans le sens qu’elle voudrait. Si elle est ainsi souvent horripilante, il est impossible de ne pas s’émouvoir devant son incapacité à s’apprécier et à accepter ses complexes. Il en ressort une lecture très plaisante qui nous fait attendre avec une certaine impatience le prochain volume. Signalons enfin que la version française est plutôt de bonne facture même si certaines tournures de phrases sonnent parfois un peu bizarrement.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin