créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les albums les mieux notés
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par Coacho
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Dargaud

complétez cette fiche
Experiment IV
ScénarioBollée Laurent-Frédéric
DessinAymond Philippe
Année2001
EditeurDargaud
SérieApocalypseMania, tome 2
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Bullenote [détail]

4 rayons de lumière sont venus frapper la terre en 4 endroits différents (Turquie, Groënland, Sénégal et lac Michigan). Un homme d'une intelligence hors du commun, Jacob Kandahar, a compris leur signification. secrètement, cet homme va tenter de sauver le monde !

Accompagné d'un millitaire, de son assistant et d'une journaliste qui a vu ce qu'elle n'aurait jamais dû voir, Jacob Kandahar tente d'abord de convaincre les principales nations. mais personne n'est prêt à entendre l'indispensable : comment imaginer que la fin du monde est proche ? Le gouvernement américain lui-même tente de cacher la vérité.
Pour quelle raison ces rayons provoquent-ils, dans la plupart des cas, des catastrophes inexpliquables dès que les hommes tentent de traverser ces rayons ? Mais ce serait sans compter sur la prodigieuse intelligence de Kandahar qui, avec l'aide de ses compagnons d'aventure, décrypte le sens de cette manifestation qui ressemble fort à un avertissement.

 

1 avis

everland
Pour la sortie du second opus de cette série à grand spectacle, les éditions Dargaud ont fait l'effort de changer la maquette de la couverture et de revoir par la même occasion celle du premier tome. une heureuse initiative qui contribue à rendre cette bande dessinée visuellement moins agressive. Il faut avouer que la première version n'était vraiment pas des plus réussies !

En ce qui concerne le contenu, par contre, pas de changement. Le dessin de Aymond est toujours de qualité et jouit d'une colorisation particulièrement expressive. La mise en page sert parfaitement un scénario malheureusement sans surprise mais qui a le mérite d'assumer complétement ses influences (x-files et autres super-productions hollywoodiennes).

Il faut également faire l'effort, pour adhérer à cette histoire, d'accepter quelques incohérences grossières (comme le fait qu'une lattitude et une longitude n'aient qu'un point d'intersection !!!) et son personnage agaçant "d'homme le plus intelligent du monde", mais une fois l'album entamé, le lecteur est tenu en haleine jusqu'à la dernière page...

Bref, Apocalypsemania est définitivement une série destinée aux amateurs de grands spectacles et pour peu que l'on mette de côté ses exigences cartésiennes, il constitue un divertissement tout à fait honorable.

bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

album

intégrale
bordure
coin bordure coin