créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Grands Prix
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par herbv
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Dargaud

complétez cette fiche
L' Exode
ScénarioSfar Joann
DessinSfar Joann
CouleursFindakly Brigitte
Année2003
EditeurDargaud
CollectionPoisson Pilote
SérieLe Chat du Rabbin, tome 3
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Bullenote [détail]

Ça y est, la fille du Rabbin se marie. Inutile de dire que le Rabbin n’est pas très content à l’idée de la voir partir ; quant au chat, n’en parlons pas, il comprend vite qu’il devra faire une croix sur les caresses et les confidences. Du coup, pour se venger, les deux compères décident d’accompagner la belle et son mari pendant leur voyage de noces à Paris.

Autre publication:

dans Le journal qui s'amuse à revenir - Spécial été 2003 (Pilote #1)

 

1 avis

oslonovitch
Encore un album qui était très attendu… J’ai profité de sa sortie pour relire les deux premiers opus afin de bien me remettre dans l’ambiance.
La première lecture de "L’exode" me laisse quelque peu sur ma faim. Après un excellent "Bar-Mitsva" et un très bon "Malka des lions" j’ai trouvé ce troisième tome manquant singulièrement de souffle et d’originalité. Il faut dire que le rabbin grincheux et le couple de sa fille ne m’a pas vraiment emballé. Hasard des choses, j’ai lu "L’exode" juste après "Là-bas" de Tronchet et Sibran. Rien à voir ? Oui c’est vrai mais pas tant que ça finalement. Même si les destins et les circonstances, le ton aussi, ne sont pas les mêmes, il est question du départ d’Alger et de la traversée de la méditerranée pour se retrouver à Paris. Mince point commun c’est vrai mais qui a suffit à me faire paraître assez fade ce troisième opus du Chat du Rabbin.

Car je n’ai jamais retrouvé ce qui faisait le charme des deux premiers albums (du tout premier surtout), cette habile jonglerie entre rire et sérieux, entre questions philosophiques et découverte de la vie. Il reste tout de même quelques très bonnes scènes où Sfar s’amuse avec la question religieuse et qui donnent lieu à des situations incongrues et vraiment plaisantes. Mais le chat n’est plus aussi en forme que dans les deux premiers tomes, ses interventions ne sont plus aussi drôles, aussi originales.

On sent bien que Sfar veut emmener le personnage du Rabbin vers un état nouveau, qu’il veut le faire progresser mais il le fait avec des longueurs que je n’ai trouvées ni amusantes ni originales. Pour résumer, les idées qui faisaient le charme de cette série me semblent s’essouffler avec ce troisième tome. Heureusement la dernière page de l’album nous offre une porte de sortie optimiste vers une suite que j’espère meilleure…
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin