| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Le Jukebox des Tops
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par vacom
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Milan

complétez cette fiche
Tome 5
ScénarioSaîto Takao
DessinSaîto Takao
CouleursNoir et Blanc
Année2007
EditeurMilan
CollectionKanko
SérieSurvivant, tome 5
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10
Bullenote [détail]

Après avoir échappé à la mort dans un Tokyo dévasté, Satoru fuit vers la montagne, à la recherche de survivants. Le revoici un temps confronté de nouveau aux rigueurs de la vie rude d’homme des bois. Mais un événement inattendu vient bouleverser sa quête : il tombe nez à nez avec… deux GI américains, envoyés par le Pentagone et qui s’accommodent mal d’avoir été découverts. Que viennent-ils faire réellement dans ce Japon ravagé ? Et que savent-ils vraiment sur les causes de la destruction du Japon ?

 

2 avis

herbv
Depuis maintenant cinq volumes, Takao Saito nous enchante avec les aventures d’un jeune tokyoïte se débattant contre une nature hostile suite à une catastrophe qui a frappé la région, tuant les gens par millions. Malheureusement pour notre jeune héros, il n’y a pas que la nature qui soit devenue hostile, les rares survivants rencontrés le sont tout autant, le plus souvent, comme nous avons pu nous en rendre compte dans le tome précédent. La folie semble avoir frappé à la fois la nature mais aussi les êtres humains. Cependant, certaines personnes sont capables de survivre à des épreuves qui tueraient n’importe qui.

Mais encore faut-il que l’histoire de cette survie soit crédible pour qu’on puisse l’apprécier sans retenue. Or, dans un style précis, descriptif, presque froid, lié à un grand usage d’un récitatif donnant parfois à la série une tonalité de documentaire, l’auteur réussit tout le temps à rendre plausible les catastrophes qui s’abattent sur ses personnages mais aussi leur façon de s’en sortir ou d’y succomber. Outre cette recherche constante de réalisme et de didactisme, les épreuves subies sont suffisamment variées pour qu’on ne ressente aucun ennui à la lecture. Le récit progresse constamment, les révélations sur l’étendue de la catastrophe étant apportées par petites touches.

C’est ainsi que Survivant se révèle être un titre de qualité, nous donnant un meilleur aperçu du talent de conteur de Takao Saito que la compilation Golgo 13, sa précédente œuvre publiée en français. C’est tout au mérite de Kanko d’avoir su nous proposer une série forte, d’autant plus réussie que sa traduction, son adaptation graphique et son impression sont très bien réalisées, ce qui détonne un peu en ces temps de médiocrité de fabrication chez de nombreux éditeurs. Si vous appréciez les histoires d’aventures, les personnes communes sachant se surpasser, les mangas sortant un peu du commun, n’hésitez pas un seul instant, vous ne le regretterez pas.
nirvanael
C'est la cinquième fois que je viens manger au Survivant. Leur carte Spécialité Apocalypse à la main, j'hésite un peu...
- Monsieur, vous avez choisi ?
- Hum... J'ai déjà goûté à vos Inondation, Tremblement de terre, Chute de pierres dans une grotte, Tourbillon... Je me laisserais bien tenter par un Incendie de forêt et une Déshydratation due à un empoisonnement de l'eau, mais j'aimerais prendre quelque chose d'un peu plus exotique avec ça...
- Très bon choix, l'Incendie de forêt et la Déshydratation, monsieur. Si vous cherchez quelque chose d'exotique et de spectaculaire, je ne peux que vous conseiller l'Eruption du mont Fuji, une spécialité japonaise... Vous m'en direz des nouvelles.
- Ah oui, ça m'a l'air pas mal... Je vais prendre ça !
- Et en accompagnement ? Avec ces trois plats, permettez-moi de vous conseiller un léger Psychopathe avide et dangereux, cela se mariera bien avec ce que vous avez choisi.
- Oui, j'ai déjà essayé la dernière fois mais je n'ai pas totalement été convaincu... J'avais beaucoup apprécié l'ensemble Rats, Ours et fortes fièvres, mais je crois que je vais retenter la Jeune fille qui complique plus la vie qu'autre chose.
- Excusez-moi, nous avons eu des problèmes avec notre fournisseur... Je peux vous proposer en remplacement une nouveauté, le Duo de marines peu amènes aux gros nez...
- C'est vrai que ça n'a pas l'air simple ça non plus... Bien, je vous fais confiance...

Les premières catastrophes arrivent et s'enchaînent bien, désespérantes à souhait. Mon Duo de marines peu amènes aux gros nez n'est guère rassurant et m'apprend que la situation du monde en général n'a rien à envier à mon Archipel. Ah... J'attaque le gros de mon repas, et je ne suis absolument pas déçu. Je retrouve cette survivance poussée à l'extrême, cette ingéniosité qui permet de s'en sortir in extremis et cette non-idéalisation de l'être humain, aux multiples visages.

Abordable et agréable, je vous conseille sans attendre ce Survivant !
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin