| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Grands Prix
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par rohagus
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Milan

complétez cette fiche
Tome 2
ScénarioSaîto Takao
DessinSaîto Takao
CouleursNoir et Blanc
Année2007
EditeurMilan
CollectionKanko
SérieSurvivant, tome 2
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10
Bullenote [détail]

Dans ce second volume, un événement important intervient dans le sombre quotidien de notre survivant. Un jour, il trouve sur le bord de mer une barque, et dedans, une jeune femme endormie.
Le survivant n’est plus seul ! Parler, communiquer, partager, se soutenir devient alors possible… et une relation presque intime commence à se nouer entre les deux êtres.

 

2 avis

herbv
Dans le second volume du Survivant, nous retrouvons notre jeune héros en grande difficulté. En effet, après un combat avec des rats qui infestent le coin, le voilà malade, seul, en plein hiver. La situation est périlleuse et la survie n'est pas assurée. Heureusement pour lui, un événement d’importance va se produire avec l’arrivée d’une rescapée de la catastrophe qui a frappé le Japon. Fuyant un monde devenu fou, une jeune femme s’échoue sur l’île et va mettre en commun ses ressources pour subsister dans une nature redevenue sauvage. La vie à deux, la promiscuité n’est pas toujours simple, surtout lorsqu’on est un jeune homme dans la force de l’âge et qu’on est ainsi amené à côtoyer à longueur de temps une jeune fille que la vie citadine a façonnée pour le pire et le meilleur. En tout cas, c’est enfin l’occasion de savoir comment s’appelle le garçon…

Après s’être attaché à décrire les difficultés à survivre seul dans un environnement hostile pour un citadin, Takao Saito développe son histoire dans une autre direction, évitant ainsi de lasser le lecteur. En adjoignant une seconde personne, une jeune fille qui plus est, l’auteur permet de montrer les problèmes qui peuvent apparaître pendant une cohabitation forcée. Ainsi, les personnages ont de plus en plus des réactions illogiques en se laissant entraîner par des mouvements d’humeur. Mais cela nous est présenté de façon plausible, sur un ton détaché, neutre. Le mangaka ne juge pas ses personnages, il cherche à nous faire comprendre la nature humaine.

En plus de suivre leurs démêlés avec la nature et leur lutte de tous les instants pour la survie, ce volume 2 nous apporte quelques explications sur la catastrophe qui est arrivée. Difficile de ne pas sourire quand l’auteur raisonne à partir d’un refroidissement général de la Terre quand, actuellement, les médias n’arrêtent pas de nous parler du réchauffement climatique. Mais il faut se rappeler que la série a 30 ans et qu’elle repose sur les données de l’époque. De toute façon, refroidissement ou réchauffement, les deux auront les mêmes conséquences : montée des eaux, tsunami et autres raz de marée, dérèglement des saisons, catastrophes humanitaires, etc. La fin du monde telle que nous la connaissons. Il s’agit donc bien d’un récit post-apocalyptique et il se confirme de plus en plus qu’il s’agit d’une réussite.
nirvanael
Après un premier volume d’excellente facture, Survivant 2 confirme-t-il l’essai ? Et bien dans l’ensemble oui, même si cela est tout de même un peu plus mitigé… Les défauts qui encombraient le début du précédent tome font leur réapparition, sans que les qualités finalement présentes ne disparaissent pour autant.

Les qualités ? Nous sommes toujours plongés en pleine survivance, avec des choses à réapprendre, à apprendre sur l’humain, l’apocalypse est confirmée et pose toujours plus de questions alors que nous posons un regard qui reste captivé sur notre personnage au gré de ses mésaventures et réussites au sein de cet environnement hostile.

Les défauts ? Une sorte d’invraisemblance dans les comportements auxquels il est parfois difficile de s’identifier… Même en replaçant les choses dans leur contexte : un manga écrit il y a trente ans de cela mettant en scène un jeune Japonais bien éduqué de 14 ans, certaines choses restent malheureusement peu crédibles, notamment dans la relation qui s’établit avec Akiko lors de cette cohabitation forcée (qui vient beaucoup trop tôt dans l’histoire à mon sens, les choses auraient pu être poussées bien plus loin avant que l’on en arrive là), et c’est bien dommage.

Le lecteur, séduit, a le cœur qui balance. Alors qu’il a passé un agréable moment de lecture, toujours fascinant par certains points, il se demande en refermant l’album si l’oppression qu’il a pu ressentir avec le premier tome va continuer à se déliter de la sorte pour que la série n’évolue vers quelque chose de plus convenu, voire de mièvre.
Survivant 3 sera attendu avec beaucoup de plaisir et une fragrance d’anxiété.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin