| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par Xaviar
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Panini Manga / Generation Comics

complétez cette fiche
Tome 2
ScénarioUrasawa Naoki
DessinUrasawa Naoki
CouleursNoir et Blanc
Année2002
EditeurPanini Manga / Generation Comics
Série20th Century Boys, tome 2
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 1hs ...
Bullenote [détail]

 

2 avis

CoeurDePat
Là où le premier ne faisait que poser des bases somme toutes succintes, ce second tome les développe avec brio.
L’introduction de nouveaux personnages multiplie les vues du mystère et permet au lecteur d’assembler quelques morceaux épars d’information. Cette multiplication permet également d’approfondir l’impression de mystère ainsi que l’ampleur de «la vérité» qui se cache derrière.
On remarquera en particulier l’introduction – parfaitement maîtrisée et cohérente – de paranormal dans l’histoire. Le côté mystique, jusqu’alors réservé à la secte d’Ami, s’étend quelque peu, donnant l’impression de pouvoir être une réponse au mystère.
Il faut bien dire que Naoki Urasawa prend un malin plaisir à mener le lecteur par le bout du nez, suggérant la culpabilité possible de presque chacun de ses personnages, et des explications possibles qui s’avèreront…
Disons-le clairement : j’ai trouvé ce deuxième tome absolument passionnant ! Le mystère tout en étant quelque peu dévoilé, s’épaissit. Le côté paranormal fait monter le suspens de façon incroyable, et on se sent taquiné par l’auteur, par ses fausses pistes, par les personnages qu’il développe pour ensuite les abandonner (définitivement ?).
Excellent, tout simplement.
Dessin et album toujours très bons, voir le premier tome. La présentation des personnages en début d’album est toujours aussi bien faite, ne dévoilant rien.
pikipu
Voilà, c'était sûr. J'avais bien aimé le premier, vraiment. Et là c'est foutu.

Les dessins sont toujours aussi plaisants. J'adore ces visages qui rajeunissent et vieillissent. J'aime ces flash-backs, cette façon qu'a Urasawa de distiller les informations, de semer le doute, de nous faire croire que l'on a déjà deviné.

On fait des suppositions, on se projette sur le prochain tome, on se délecte de certaines infos qui nous tombent dessus (la scène des deux policiers, épatante).

Et on sait que c'est foutu. Parce qu'on en est qu'au tome 2 et que l'on en sortira pas indemne.

20th century boys ou comment la narration devient un art.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin