créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les albums les mieux notés
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par docteur C


par Xaviar
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Urban Comics

complétez cette fiche
Tome 2
ScénarioThompson Richard
DessinThompson Richard
CouleursThompson Richard
Année2017
EditeurUrban Comics
CollectionUrban Strips
SérieCul de Sac, tome 2
autres tomes1 | 2
Bullenote [détail]

La famille Otterloop vit toujours dans cette petite banlieue paisible du nom de Cul de Sac. Mais les apparences sont parfois trompeuses, car derrière ses apparences tranquilles, cette bourgade nous réserve de bien nombreuses surprises : tandis que les frères de Dill construisent un piège à Père Noël, Petey se retrouve dans la situation inédite mais non moins embarrassante de devoir interagir avec une fille. Pendant ce temps, Alice, du haut de sa plaque d'égout, continue de questionner la vie, redoutant sa prochaine confrontation avec le chien de sa grand-mère, Big Shirley.

 

1 avis

herbv
Ce deuxième tome de Cul de Sac poursuit la publication intégrale proposée par Urban Comics. Il contient les strips publiés entre le 2 décembre 2008 et le 1er août 2010. Il restera à traduire ceux parus jusqu’au 23 septembre 2012, date de l’ultime publication d’Alice et de Petey (une réédition d’un strip du dimanche datant de 2007, en réalité). En effet, la maladie de Parkinson a empêché Richard Thompson de poursuivre son œuvre plus longtemps, même en se faisant assister. Il est mort en juillet 2016.

Toutefois, il ne faut pas se laisser abattre. Au contraire, rions à la lecture des 350 nouvelles pages qui nous sont proposées ! Si la majeure partie des gags est toujours centrée sur Alice, l’auteur donne plus d’importance à son frère, notamment en introduisant un nouveau personnage, une fille à la coiffure improbable qui joue du marimba (pas du xylophone hein !) dans le club de musique dont fait partie Petey. Cela permet un renouvellement bien appréciable et évite toute lassitude née de la répétition.

Les petits commentaires que Richard Thompson parsèment sous une bonne partie des strips sont souvent très amusant, et même parfois éclairant sur la genèse du gag proposé. De plus, l’auteur n’hésite pas à signaler chaque reprise d’ancien strip datant d’avant la syndication de Cul de Sac. Surtout, on sent qu’il n’hésite pas à se moquer de lui-même lorsqu’il vante son travail sur une texture ou qu’il avoue avoir eu beaucoup de mal à dessiner telle ou telle scène. Ce sont là des apports bien plus intéressants que n’importe quelle postface...
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin