créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par NDZ
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Delcourt

complétez cette fiche
Pavillon noir !
ScénarioAyroles Alain
DessinMasbou Jean-Luc
CouleursMasbou Jean-Luc
Année1997
EditeurDelcourt
CollectionTerre de Légende
SérieDe Cape et de Crocs, tome 2
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 ...
Bullenote [détail]

Gentilhomme, hidalgo, corsaire barbaresque et lapin font voile vers les îles Tangerines et leur trésor. Mais avant d’atteindre le mythique archipel battu par les tempêtes, où rode l’ombre des vaisseaux engloutis et des monstres marins, nos hardis compagnons devront affronter un nouvel adversaire, joyeux certes, mais cruel : les pirates !

 

3 avis

Jean Loup
Le premier tome était un extraordinaire chef d'oeuvre, qui supporte des relectures répétées sans rien perdre de son éclat. La tâche était donc rude pour les deux auteurs : donner une suite à la hauteur. Ils y sont parvenus.

Un mot du dessin : superbe. Le trait de Masbou est fin, élégant, magnifiquement mis en couleurs, dynamique, drôle quand il le faut, précis dans les décors et dans les postures. C'est donc un travail exceptionnel que livre cet auteur, y compris dans le choix de ses teintes qui sont parfaitement associées aux différentes scènes qui s'enchaînent sans temps mort.

La qualité littéraire des dialogues d'Alain Ayroles est tout bonnement époustouflante. Je crois que c'est le scénariste le plus raffiné que je puisse distinguer parmi les quelques milliers d'albums que j'ai lus. Faisant référence à l'histoire, au théâtre, au neuvième art (dénichez donc le Corto Maltese au détour d'une des cases !), à la littérature, le récit est remarquablement bien mené et d'une drôlerie savoureuse. La scène de la course-poursuite est, là encore, l'une des plus réussies que la BD ait proposé. L'ensemble est aussi enlevé et réjouissant que possible.

Que dire de plus ? Si vous n'êtes pas encore convaincu, c'est vraiment que vous n'êtes pas du genre à aimer vous faire plaisir. "De cape et de crocs" fait partie des BD à emmener sur une île déserte !
bourle
Nos deux amis accompagnés d’Eusebe et de Raïs Kader partent à la recherche de la carte aux trésors qui se trouve aux mains d’Andreo, fils de Cenile. Ce dernier fait alors escale à Malte à la recherche d’un bon équipage et tombera sur une bande de pirates au fin fond d’une taverne…

Ayroles donne du tempo à sa série. Elle prend de l’ampleur avec l’entrée en action du pirate. De plus, j’apprécie particulièrement le tempérament de Raïs Kader qui dynamise cette série. Cette série ne perd ni de son intrigue, ni de son humour, on ne s’en lasse pas. Le point fort de cette série reste encore et toujours les dialogues qui sont fantastiques. Ce tome est un ton au dessus du précédent, l’action et l’humour sont constamment présents, un scénario excellent. Un opus qui termine sur les chapeaux de roues ce qui prévoit le tome prochain des plus appréciable.
Masbou nous fait rêver avec les paysages de Malte avant de repartir en mer. Bien que son passage ne fut que fortuite, j’aimerai pointer le cul jatte qui dessiner de façon parfaite. Par ailleurs, le dessinateur donne du tonus à la série en changeant la couleur selon où se situe ses protagoniste ; après les couleurs clair de Malte, Masbou joue avec les couleurs en réalisation une bicolorisation jaune ou encore vert, stupéfiant.

De l’humour et de l’action pour un tome dynamique où le dessin nous fait voyager à travers les terres comme les mers, un vrai régal.
mathial
Le Pavillon Noir, tome 2 de la "cultissime série" du duo Ayroles/Masbou. Ce fut déjà particulièrement difficile d'atteindre la fin du tome 1, tant celui-ci naviguait sur les ignobles clichés de la Bande Dessinée et sur tout ce qui s'y fait de plus énervant...

Mais bon, j'insiste, en me disant que De Cape et de Crocs fait peut-être partie de ces oeuvres qu'on apprécie après quelques tomes... Ce démarrage particulièrement poussif va peut-être ouvrir d'incroyables perspectives ! Et bien oui c'est incroyable, incroyable de banalité !

On retrouve nos deux héros préférés dans leurs superbes costumes, bien décidés à botter le cul des méchants. Tous les ingrédients scénaristiques nécessaires à la réalisation d'une oeuvre super originale (!!!) sont présents : chasse aux trésors, pirates, histoires d'amour, costumes et surtout poésie. Ah quel bonheur de lire les merveilleuses tirades de l'ami renard !

Bref la bonne vieille sauce nous est resservie ici dans toute sa non-splendeur. Tout ceci bien évidemment présenté par un dessin très "fin" et des horribles couleurs criardes, c'est carnaval à toutes les pages ! Les subtils mélanges de rouge-vert-bleu-jaune à toutes les cases finissent d'ailleurs par faire mal à la tête... Le tome 1 était mauvais, le tome 2 est encore pire, puisque plus fade, plus gnangnan et plus laid.

Quel dommage que ces auteurs aient autant de succès, comment la Bande Dessinée peut-elle se sortir de tous les clichés et de toutes les attaques qu'elle subit avec de telles "oeuvres" ?
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin